Rechercher
  • Mérédith REVOL

Santé des entreprises : libérons les énergies dormantes !

Dernière mise à jour : 22 sept. 2020




Nos organisations montrent des symptômes de mal-être de plus en plus flagrants :

faible fidélisation de clients, fuite de talents, difficulté à recruter, à innover, désengagement massif des collaborateurs, épuisement des patrons, ... Que se passe-t-il ? Une entreprise en tant que telle peut-elle tomber malade ? 🧐


Alors que des changements globaux, brutaux et inédits s'opèrent, contraignant les organisations à s'adapter rapidement et intelligemment... La plupart peinent à le faire, toujours dirigées par des modèles standardisés, et rigidifiées par des structures froides. La vision de l'entreprise comme un organisme vivant, et non une machine sans âme pourrait bien apporter des réponses aux difficultés rencontrées actuellement.


L'avez-vous remarqué ? Lorsque nous apportons à notre organisme tout ce qui lui faut pour bien fonctionner : eau, vitamines, nutriments, activités physiques et pratiques salutaires… Nous accédons à notre plein potentiel. Il est prouvé que prendre soin de notre santé permet à tous les échanges internes à notre corps de se faire avec la plus grande intelligence et la meilleure efficience. Notre énergie disponible est alors maximale, et nous nous trouvons dans un état de bien être qui nous rend plus enclins à prendre de bonnes décisions, à agir efficacement et à coopérer avec nos pairs.

Et s'il en était de même pour nos entreprises ? Telles des systèmes vivants complexes, elles rechercheraient naturellement, à progresser et à s’épanouir, à s’adapter aux aléas et changements, en prenant les décisions qui sont les meilleures pour elle. Bien sûr, c'est le comportement qu'elles adopteraient naturellement si elles étaient en bonne santé, et dans de bonnes conditions pour le rester !


Alors comment prendre soin de notre entreprise ?

Doit-on traiter chaque symptôme indépendamment ? Faire appel à des consultants spécialisés qui s'attaqueront séparément aux douleurs de chaque organe de l'entreprise ? 🤨 Pour ma part, j'opterais plutôt pour un modèle de médecine douce des organisations ! En effet, comme avec la médecine moderne spécialisée, en dissociant les symptômes, on risque de perdre de l’information. Outre le fait que cela va nous coûter très vite cher, nous risquons de partir avec un traitement différent pour chaque organe défaillant, avec potentiellement des effets indésirables sur le reste de l'organisme, qui n'a pas été pris en compte dans sa complexité et sa subtilité.


En écoutant plutôt les symptômes de notre entreprise dans une vision d'ensemble et avec attention, nous pourrions découvrir que certains de ses besoins fondamentaux ne sont pas respectés, ou que son énergie vitale est par endroit bloquée. Certains verrous pouvant s'être créés suite à des événements traumatiques pour l'entreprise : départ subit d'un collaborateur, plan de licenciement, achat ou fusion, perte de marché vital ; ou plus simplement par des dysfonctionnements quotidiens et prolongés : mal-entendus, frustrations exprimées ou contenues, tensions ou même un manque de vision et de clarté en interne, en bref, par une mauvaise expérience de travail (une mauvaise "hygiène de vie" de l'entreprise).


À titre d'exemple, la thérapie expérimentale proposée par "Intrinsèque Design" consiste à :

1/ Écouter, comprendre le fonctionnement de l'organisme et identifier les points de blocage énergétiques

2/ Briser les verrous existant pour libérer les énergies dormantes, calmer les symptômes et révéler les talents innés

3/ Concevoir une expérience de travail positive et inspirante comme nouvelle "hygiène de vie" de l'entreprise.


Nos entreprises ainsi traitées pourront retrouver santé et vitalité, et seront prêtes à s'adapter à toutes les transitions que pourra leur proposer l'avenir !



39 vues0 commentaire