Rechercher
  • Mérédith REVOL

Pourquoi il est urgent de changer les règles du management en entreprise...


Parce que nos organisations se dirigent vers un crash... Et que superman ne viendra pas nous sauver ! La nouvelle génération ? Oui, j'entend souvent ça ! Les millénials, feront de leur mieux en effet... Mais si nous voulons sauver le sens de l'entreprise collective, la transformation des organisations est l'affaire de tous !


Depuis la révolution industrielle du XIXème siècle, la motivation des salariés est considérée comme une nécessité. Pour motiver les "troupes", c'est tout d'abord le modèle militaire qui a servi de référence au management, avec pour mots d'ordre la stratégie, la hiérarchie, le contrôle. Puis vint le taylorisme qui rationalisa le travail, le divisant en tâches répétitives... Moins "Prise de tête" ? Effectivement, moins besoin de "réfléchir"... Plus motivant ? Hum... S'il est vrai qu'il est plus facile d'être motivé à agir lorsque la responsabilité de toute une entreprise est partagée, et lorsque les tâches à effectuer semblent abordables, il n'en est pas moins vrai que la motivation n'est jamais affaire de rationalité !


Qu'en est-il aujourd'hui ? Sommes nous tous motivés au travail ?


"Indicateurs de performance", "Reporting", "CR à la hiérarchie"... La responsabilité n'est pas partagée mais totalement inexistante ! Les tâches ne sont pas "abordables" mais "aliénantes et inutiles". Il devient palpable que les organisations sont humainement en train de se "crasher". Les travailleurs se perdent dans l'absurdité de modèles de management qui les prive de sens, ne cesse de les décevoir et les démotive profondément... L'inverse, donc, du but initial d'un système de management !!! Turn-over, absentéisme, arrêt maladie... Le désengagement au travail ne cesse d'augmenter chaque année. Subissant les coûts considérables du désengagement au travail (près de 100 milliards d'euros par an en France), sans compter le coût moral de la souffrance au travail, les entreprises se rendent compte que leurs pratiques managériales ne sont pas adaptées. L'arrivée des nouvelles technologies de l'information a certes bousculé nos existences, faisant émerger de nouveaux besoins et influençant notre vision du monde. Face à l'échec ressenti des modèles d'organisation jusqu'ici employés, nous avons tendance à penser que le numérique seul les rends inadaptés, et que le "modèle d'avant" fonctionnait pour le "monde d'avant". Pourtant, les leviers de motivations de l'être humain n'ont jamais changé ...


Les experts semblent s'accorder sur le besoin de replacer l'humain au centre des préoccupations... Depuis toujours, il existe 2 principes de motivation : extrinsèque et intrinsèque. Ce dernier est nettement plus efficace ! Il est malheureusement mis à malle par un management basé sur la contrainte et le contrôle. Au contraire, la créativité, l'envie d'être autonome, l'intérêt pour son travail apportent de réelles satisfactions et activent ce levier de motivation intrinsèque !


En clair, si les entreprises subissent la fonte de leur potentiel humain, c'est qu'elles ne se posent pas les bonnes questions ! "Que recherchent mes salariés ?" ... "Quels sont leurs besoins intrinsèques et comment puis-je y répondre ?" C'est cela, remettre l'humain au centre des préoccupations ! Tout modèle de management des ressources humaines ne devrait-il pas être centré sur les besoins fondamentaux des individus ? L'entreprise qui place l'expérience de ses collaborateurs au coeur de son organisation managériale pourra développer un modèle d'entreprise adapté aux exigences actuelles, et aux opportunités à venir.



22 vues0 commentaire